Changer de banque et procéder sans commettre d’erreur

changer de banque 1

 

Changer de banque est de nos jours au centre des préoccupations. Ceci dès le moment où les tarifs sont en hausse. Ce qui affecte généralement la confiance qui régnait entre le client et le banquier. Ce premier souhaite alors changer de banque dans l’immédiat. Et donc, il se précipite sans réfléchir vers le premier établissement qui lui permettra de faire des économies conséquentes. Ce n’est souvent que bien après, qu’il prend conscience des inconvénients auxquels il est soumis. La situation peut également être la même en cas de renégociation d’un prêt immobilier. D’autres fois, ce peut même être en cas de déménagement. Et même si beaucoup d’entre vous savent comment procéder, il est important de le faire sans aucun regret. Alors, voici les étapes à suivre pour changer de banque sans commettre d’erreur.

 

Comment s’y prendre pour changer de banque ?

Il est important de préciser qu’aujourd’hui, la procédure pour changer de banque est bien plus fluide. Et on le doit sans aucun doute à l’Aide à la Mobilité Bancaire. Aussi, changer de banque se fait gratuitement, et en seulement quelques étapes. Et pour cause, les banques se doivent désormais d’effectuer le plus gros du boulot. Toutefois, il est essentiel de bien savoir comment s’y prendre à chaque étape du processus. De plus, il est nécessaire de bien comprendre chaque décision que l’on prend. Et donc, gérer la procédure pour changer de banque se déroule comme suit :

 

changer de banque 2

Aide à la Mobilité Bancaire

 

Opter pour une nouvelle banque avec minutie

Avant de changer de banque, vous devez déjà envisager un bon nombre d’éventualités. Pour cela, vous devez comparer toutes les banques à votre portée. Aussi, il convient de se poser les bonnes questions. Ceci afin d’opter minutieusement pour la banque qui nous conviendra. Ces questions varient bien sûr d’une personne à l’autre. Elles concernent généralement les besoins personnels, les tarifs, ainsi que les avantages. Mais tout récemment, un autre point crucial a pris une place prépondérante dans ce questionnaire. En effet, c’est celui du choix entre une banque classique, et une banque en ligne.

Plus important, vous devrez vous assurer qu’aucune transaction en cours ne sera affectée par le changement. Ceci inclus bien sûr les chèques établis, et les virements effectués. On note même l’accès au coffre s’il y en a un. Vient alors les questions concernant les produits bancaires. Il faudra se rassurer d’également bien les gérer. C’est seulement après que vous ayez fait le tour de chacun de ces points, que vous pourrez véritablement vous permettre de changer de banque.

 

Procéder à l’ouverture  d’un compte dans la nouvelle banque

Une fois la nouvelle banque choisie, il convient d’y créer un compte. Et en fonction de cela, deux options se présentent à vous. La première est de se rendre directement dans une des agences pour le faire. Quant à la seconde option, elle consiste à le faire en ligne via un formulaire de souscription. Ce dernier est en effet proposé de nos jours. Ceci aussi bien par les banques en ligne, que par les banques classiques.

Toutefois certains documents seront requis. Et ce quelle que soit la banque pour laquelle vous aurez opté. Ceux-ci sont notamment des justificatifs d’identité, de domicile, mais aussi de revenus. Par ailleurs, il est aussi demandé d’effectuer un premier virement. Ce peut aussi être un dépôt de chèque, permettant que votre compte dans la nouvelle banque soit enfin ouvert. il faudra patienter environ 2 semaines, pour que les éléments qui le feront vivre soient totalement opérationnels. Il s’agit bien sûr du relevé bancaire, du chéquier, la carte bancaire, et l’ensemble des codes. Une fois que vous accèderez à ces éléments, vous devrez faire certaines vérifications de votre côté.

 

S’assurer que tout fonctionne comme vous l’espériez

Cette étape est celle qui détermine la continuation avec la nouvelle banque. Elle est aussi celle qui détermine si vous retournerez à l’ancienne. Ou alors, si vous orienterez votre choix vers un autre établissement. C’est l’occasion de jauger la prise en main de votre nouveau compte bancaire. Et pour procéder convenablement, vous devrez y transférer un seul prélèvement. Ceci en provenance de votre ancien compte. Ce doit impérativement être un prélèvement automatique. Il concernera donc le téléphone, Internet, ou encore l’énergie. Pour prendre de meilleures dispositions, vous devrez effectuer d’autres tests. On note ici un virement externe, ou des retraits et paiements par carte bancaire. Vous devrez également faire la vérification du relevé de compte. Quant à celle liée au chéquier, vous pouvez l’effectuer selon vos besoins personnels. Ce n’est qu’après tout cela, que vous pourrez vraiment prendre la décision qui s’impose.

 

Effectuer le transfert de compte

Le transfert de compte n’intervient qu’après le succès de la nouvelle prise en main. Ce n’est qu’à cette condition, que vous pouvez signer un mandat de mobilité bancaire. Ceci bien évidemment auprès de votre nouvelle banque. Elle s’occupera alors de gérer le transfert de l’ensemble de vos prélèvements et virements. Cela impliquera la fermeture de l’ancien compte bancaire. Et ce après le transfert du solde et de l’ensemble des opérations vers le nouveau compte.

 

changer de banque 4

Processus de transfert de compte pour changer de banque

 

Votre nouvelle banque se chargera d’autre part de récupérer la liste de vos prélèvements récurrents. Elle le fera auprès de l’ancien établissement. Ceux-ci concernent bien sûr les 13 derniers mois. Ladite liste permettra de contacter vos créanciers et émetteurs de virements. Ceci concernant le changement de vos coordonnées bancaires, grâce au Relevé d’Identité Bancaire (RIB). Il s’agit ici du fournisseur de lignes téléphoniques, de l’énergie, les caisses d’allocations, et même l’employeur. Aussi, vos nouvelles informations seront prises en compte par ceux-ci sous 10 jours. Toutefois, il n’est pas obligatoire de signer le mandat de mobilité bancaire. Car en effet, vous pouvez vous occuper vous-même de ces procédures selon votre convenance.

 

Terminer avec la démarche pour clôturer l’ancien compte

Avant tout, il est nécessaire de préciser qu’un compte inactif au sein d’une banque, peut continuer d’être soumis à des frais. C’est la raison pour laquelle il est impératif de fermer son ancien compte. Et pour cela, vous devez faire parvenir certains documents à votre ancienne banque. Il s’agit tout d’abord d’une lettre recommandée, accompagnée d’un accusé de réception. Vous pouvez d’ailleurs vous servir d’un formulaire établi à cet effet. Ceci pour manifester votre volonté pour la fermeture de l’ancien compte. Et une fois la clôture de celui-ci effective, il ne reste plus qu’une chose à faire. Vous devez restituer à votre ancienne banque, tous les moyens de paiements inactifs. Et donc carte bancaire, chéquier et autres.

 

Comment gérer vos produits bancaires ?

Les produits bancaires ne peuvent pas tous être transférés lorsqu’on veut changer de banque. Et pour d’autres, le transfert est même payant. C’est le cas par exemple des PEA, PEL, CEL et PEP. Aussi, le transfert pour ces produits varie de 35 à 90 euros. Les tarifs varient bien évidemment d’une banque à l’autre. Toutefois, il est essentiel que vous sachiez comment gérer les produits bancaires non-transférables. Et donc pour :

 

Les livrets A, LDD et LPE

Vous pouvez en ouvrir de nouveaux. Ceci bien sûr après en avoir fini avec la procédure pour changer de banque. Et pour cela, il faudrait que les anciens livrets soient totalement clôturés. Il faut noter d’autre part, que ce sont des produits bancaires gratuits. Toutefois, on ne peut en aucun cas les posséder en double.

 

changer de banque

Livret A

 

L’assurance-vie

Pour ce produit bancaire, il serait judicieux de ne pas perdre tous les avantages fiscaux qui y sont liés. C’est d’ailleurs la seule motivation pour ne pas clôturer ce produit auprès de l’ancienne banque.

 

Le crédit immobilier

Comme tous les crédits à la consommation, il n’est pas du tout transférable. Toutefois, le crédit immobilier peut être racheté au même titre que ces premiers. Ceci bien évidemment dans la mesure d’un problème de remboursement. Mais aussi certaines fois, en cas de baisse des taux d’intérêt.

 

Pour conclure

Changer de banque a généralement pour origine un certains nombre de facteurs. Ce sont notamment l’insuffisance de la qualité du service, l’insatisfaction des produits bancaires proposés, les tarifs, et bien d’autres encore. Ces mêmes facteurs auxquels il est primordial de porter une grande attention, avant de faire le choix d’une nouvelle banque.

Pour tous ceux quoi souhaitent changer de banque, les étapes qui précèdent sont la meilleure façon de s’y prendre. Ceci qu’ils optent pour une banque en ligne, ou pour une banque classique. Et de plus en plus de personnes dans cette situation préfèrent se tourner vers les banques en ligne. Car il est vrai en effet, que celles-ci bénéficient d’une grande popularité en matière d’avantages. Ceci en tenant compte du fait qu’elles proposent les mêmes services que les banques classiques.